Retour sur les origines de la langue allemande

the german language

L’allemand est une langue indo-européenne faisant partie des langues germaniques. Elle sert de langue standard et permet à différents dialectes d’être toujours bien vivants aujourd’hui. Au total, on compte pas moins de 100 millions de locuteurs, l’allemand est donc la langue la plus parlée dans toute l’Europe.

Du 6e siècle au 17e siècle : le Haut Allemand

Les premières traces que l’on retrouve du haut allemand consistent en des inscriptions du 6e siècle écrites principalement en alémanique. Des études récentes ont également trouvé la trace des premières gloses au 8e siècle puis des tout premiers textes cohérents de l’histoire de l’allemand datant du 9e siècle.

Les origines de la langue allemande moderne ne remontent qu’entre le 14e et le 17e siècle, période durant laquelle Martin Luther l’utilise afin de traduire la Bible.

L’histoire encore trouble du Bas Allemand

A mi-chemin entre le bas francique, l’anglo-frison et le haut allemand, le bas allemand possède des origines encore peu connues. On sait néanmoins qu’il a subi, au Moyen Âge, l’influence de l’anglo-frison, puis celle du haut allemand durant le Saint Empire romain germanique. Après la chute de la ligue hanséatique, il sera considéré comme un ensemble de dialectes marginaux.

Le moyen bas allemand sera tout de même parlé du 12e au 16e siècle. Sa forme écrite ne fut jamais codifiée mais fut toutefois développée.

19e siècle : apparition de l’allemand standard

Au 19e siècle, les variétés dialectales disparaissent peu à peu pour laisser place à un allemand standard. La langue est utilisée sous la dynastie Habsbourg et, jusqu’au milieu du 19e siècle, est parlée dans la plupart de villes de l’empire. Quelques-unes des villes les plus importantes d’Europe comme Budapest ou Prague furent alors germanisées.

Le début du 19e siècle marque également le passage d’un allemand standard quasiment toujours écrit à un allemand oral largement influencé par les différents dialectes.

Au milieu du 19e siècle, les frères Grimm publient un guide complet du lexique de la langue allemande en seize parties.

20e siècle : l’officialisation de l’allemand

C’est en 1880 que les règles orthographiques et grammaticales de l’allemand sont définies clairement dans le Duden. 20 ans plus tard, il est décidé que ce seront ces règles qui définiront l’allemand de manière officielle.

Pendant un siècle, la langue allemande ne subira que peu de modifications jusqu’à la réforme de l’orthographe allemande de 1996 promulguée en Suisse, en Allemagne, au Liechtenstein et en Autriche. L’orthographe fut alors réformée et c’est aujourd’hui cette dernière qui est enseignée à l’école, alors que les médias utilisent encore un condensé des orthographes traditionnelles et réformées.

Image Map
Share