Témoignage : Bruno, animateur Pro Linguis à Berlin

Interview de Bruno, animateur Pro Linguis à Berlin

Depuis plus de 20 ans, Pro Linguis propose des séjours linguistiques spécialisés pour les juniors et les adolescents. Chaque année, ces séjours ont lieu durant les vacances scolaires d’hiver et d’été. La sécurité et le succès du séjour de ces jeunes est primordial pour nous.
C’est pour cela que tous nos séjours sont encadrés par des animateurs (Group Leader) suisses expérimentés. Nous avons rencontré Bruno pour une entrevue. Bruno était en Allemagne en tant qu’animateurs Pro Linguis pour encadrer des adolescents en séjour linguistique à Berlin.

Nous vous remercions pour votre participation à cette interview. Pouvez-vous brièvement vous présentez à nos lecteurs ?

Bonjour, je m’appelle Bruno, j’ai 25 ans et j’ai grandi dans un petit village tranquille aux abords de Delémont, dans le canton du Jura. Actuellement, je vis à Fribourg, où j’étudie la géologie à l’université. Passionné de voyage et d’aventure, j’ai parcouru de nombreux pays européens à la recherche de dépaysement et d’enrichissement culturel.
Durant l’été 2014, J’ai eu la chance de travailler en tant que « Group Leader » pour Pro Linguis. C’est donc pour la « Sommer Residenz » du DID deutsch-institut de Berlin que je me suis envolé. L’histoire a commencé le 28 juin 2014 et s’est terminé six semaines plus tard…

Quelle est la spécificité d’un séjour linguistique pour juniors et adolescents ?

La différence fondamentale entre un programme traditionnel et un programme incluant un Group Leader réside dans le fait d’avoir une personne de contact sur site. Généralement, une personne parlant la langue maternelle de l’étudiant et ayant déjà une certaine expérience du pays d’accueil et de sa langue, ainsi que du voyage et des situations imprévues qui y sont liées. Ce programme offre donc une prestation supplémentaire.

Quel est le rôle de l’animateur durant le séjour linguistique à l’étranger ?

En tant que Group Leader à Berlin, j’étais la personne de références pour les étudiants lors de leur séjour linguistique. Concrètement, j’étais le lien direct entre les étudiants, les parents, les différentes filiales de Pro Linguis et l’école de langue dans laquelle ils se trouvaient. Mes tâches principales consistaient à accueillir les étudiants à l’aéroport, à les emmener à leurs lieux de résidence, à leur expliquer le fonctionnement de l’école, à être présent en cas de problèmes (organisationnels, sociaux comme médicaux), mais aussi à les rassurer en cas de difficultés et à les aider à communiquer dans les langues étrangères. J’étais surtout la personne envers qui les étudiants pouvaient se confier si nécessaire. Chaque semaine, et lors d’anniversaires d’étudiants, j’organisais une petite sortie/activité indépendante des activités organisées par l’école. La participation n’était pas obligatoire, néanmoins les sorties étaient très prisées. La raison en était simple, le programme était au choix des étudiants.

Pro Linguis Séjours Juniors

Je remplissais également un rapport hebdomadaire sur les activités de la semaine, ainsi que sur la santé et l’intégration des étudiants. Les faits extraordinaires et autres aventures palpitantes faisaient également partie intégrante de ce rapport que je transmettais ensuite au siège Pro Linguis de Zurich et aux filiales concernées.
Parfois, en tant qu’intermédiaire entre l’école et les étudiants, il m’était également demandé de faire respecter aux plus récalcitrants les règles de l’école et du pays.
Enfin, il était aussi de ma responsabilité de participer à la rédaction d’un blog en y partageant de nombreuses photos des activités.

Comment se déroule le trajet de l’aéroport jusqu’à l’école de langue ?

Les étudiants sont attendus et accueillis à l’aéroport par des collaborateurs de l’école, ainsi que par le Group Leader du lieu, puis accompagnés à leur famille d’accueil ou à la résidence dans laquelle ils logeront.

Selon vous, quelle devrait être la durée minimale d’un séjour linguistique afin de voir des progrès et que ce séjour soit bénéfique ?

Généralement, la majorité des étudiants séjournent à l‘école pendant une durée variant de deux à quatre semaines. Personnellement, je recommande une durée minimale de trois semaines, pour la simple et bonne raison que, durant la première semaine, c’est généralement l’intégration au nouvel environnement qui prime sur l’apprentissage de la langue. Une fois l’enfant immergé dans son nouvel environnement, bien à l’aise dans sa classe et avec ses camarades, les progrès se font sentir rapidement les semaines suivantes. Ces séjours sont également une excellente opportunité pour les étudiants de sortir de leur zone de confort et de découvrir une autre culture et un autre mode de vie.

Pouvez-vous nous expliquer comment se passe la première journée de formation ? Le programme est-il réellement adapté aux juniors ? Les classes sont-elles mixtes en termes d’âge et de nationalité ?

Chaque destination et chaque programme accueille des jeunes d’âges différents en fonction des capacités et des infrastructures disponibles. Ces renseignements sont consultables dans le catalogue juniors Pro Linguis.

A son arrivé, chaque étudiant prend part à un test écrit de langue qui lui permettra d’être placé dans le niveau qui lui correspond. En fonction des effectifs d’étudiants, l’école crée des classes de niveaux différents, allant de débutants à avancés. Les étudiants sont donc répartis selon les niveaux de connaissances linguistiques européens (A1 à C2). Parfois, ces niveaux sont encore subdivisés, comme par exemple, B2+ et B2-. Chaque étudiant trouvera donc des cours correspondant à son niveau. Il n’est pas rare que des étudiants mal orientés suite au test préliminaire, soient ensuite redirigés vers un niveau plus approprié.
Les classes sont internationales, ce qui incite les étudiants à communiquer dans la langue étrangère. En effet, il est tout à fait probable que notre étudiant suisse se retrouve en classe avec un Danois, un Slovaque, un Espagnol ou encore un Brésilien. Quoi de plus stimulant à pratiquer la seule langue en commun avec son camarade de classe !

Au-delà des cours, il y a t-il des activités et des loisirs proposés par l’école ?

Les cours de langue ont généralement lieu le matin pour le programme standard, et certains après-midis supplémentaires pour le programme intensif.

Les après-midi, les soirées et les weekends sont consacrés aux activités qui font partie intégrante du programme d’apprentissage de la langue. Un large éventail de choix est proposé, allant d’activités culturelles (musées, institutions politiques,…), à des activités créatives et artistiques (atelier photo, fabrication de chocolat,…), passant par des après-midi shoppings, des soirées promenades en ville, des visites de parcs animaliers, des initiations sportives où simplement des moments de repos et de discussion dans les parcs urbains. Les samedis sont souvent consacrés à des journées d’excursion dans d’autres villes, alors que les dimanches sont plus sportifs où organisationnels (p. ex. : lessive).

Les activités auxquelles j’ai participé durant mon séjour à Berlin sont, notamment, la visite du mur et du Check Point Charlie, une visite guidée des tags et graffitis de Berlin, des balades dans les quartiers populaires du Friedrichshain, du Kreuzberg et du Neukölln, la visite du musée Madame Tussauds ou du musée d’histoire naturelle, la participation à un karaoké géant dans un parc fréquenté, des journées d’excursion à Dresde, à Wolfsburg et même à Rostock, sur une plage de la mer Baltique. Les matches de football de l’Euro n’ont évidemment pas été délaissés, et c’est avec plaisir que nous avons célébré la victoire de notre pays hôte.

A mes yeux, les activités sont autant importantes que les cours, car elles impliquent de nombreuses interactions avec les autres étudiants et moniteurs, et elles permettent de s’immerger totalement dans la culture locale.

Pour beaucoup d’enfants, un séjour linguistique à l’étranger est le premier voyage sans les parents. Comme faites-vous pour les rassurer et pour faire que leurs séjours se passent dans les meilleures conditions ?

Lors de l’accueil des étudiants à l’aéroport, ma première action fut toujours de distribuer une carte de visite avec mon numéro de téléphone, numéro qu’ils pouvaient appeler sans hésiter à n’importe quelle heure du jour ou de la nuit. De plus, comme je logeais dans la même résidence que les étudiants, j’étais rapidement sur place en cas de problème. Certains étudiants étant plus timides que d’autres, je m’assurais régulièrement de leur état d’esprit et de leur motivation. Chaque étudiant entame différemment son séjour, qu’il ait besoin d’aide ou non, il peut garder en tête qu’il n’est pas seul dans son aventure.

À propos des sorties à l’extérieur de l’école, les étudiants sont-ils autorisés à sortir seul ?

Dans le cas précis de Berlin, les étudiants étaient autorisés à quitter la résidence uniquement par groupe de trois personnes minimum. Ils avaient la possibilité d’aller à l’extérieur pour se promener, faire des courses ou manger quelque chose, cependant, ils devaient toujours se présenter lors des activités. Le soir, les étudiants n’étaient pas autorisés à quitter les lieux, d’autant plus que Berlin est une grande ville et que certains quartiers peuvent devenir mal fréquentés une fois le soleil couché. Néanmoins, une fois par semaine, ceux qui le désiraient étaient emmenés dans le célèbre « Matrix Klub » pour la soirée spécialement dédiée aux étudiants d’échange. Le retour se faisait généralement vers 22h30-23h.

Quels sont les problèmes que les adolescents vous font le plus souvent part durant leur séjour ?

Les problèmes les plus récurrents auxquels j’ai été confronté durant mon séjour étaient de nature organisationnelle (compréhension de la langue, changements de chambres, de classes, aide au remboursement d’un achat, à l’acquisition d’un téléphone portable, au retrait d’argent, etc.). Il m’incombait également de résoudre des conflits, de servir de médiateur et d’accompagner les étudiants malades. Je faisais également le lien entre l’école, les médecins, les pharmacies et les parents quand cela était nécessaire.

Pro Linguis propose ces séjours linguistiques sous la forme d’une offre globale. Qu’est-ce qui est compris dans cette offre ? Il y a-t-il des frais supplémentaires ?

Le programme Junior inclut les cours de langue, le matériel de cours, les activités, les transports en commun, l’accompagnement depuis et vers l’aéroport, le logement, la nourriture et l’assistance du Group Leader sur place. De l’argent supplémentaire n’est en principe pas indispensable. Cependant, cela peut s’avérer utile, par exemple, si les étudiants désirent laver leurs vêtements, s’offrir une glace, manger à l’extérieur, faire du shopping, s’acheter des souvenirs ou pour des médicaments en cas de besoin, etc.

Il y a-t-il autres choses que vous souhaiteriez ajouter ?

Même s’il semble parfois difficile de quitter sa zone de confort, je peux assurer que la totalité des étudiants ayant pris part au programme Group Leader à Berlin durant l’été 2014, sont rentrés à la maison avec une multitude de souvenirs et une belle expérience de vie.

Pour plus d’information sur nos programmes pour Adolescents : prolinguis.fr/sejour-linguistique-adolescents/

Cours de langues

10 destinations pour apprendre l’anglais

La meilleure façon d’apprendre l’anglais est bien sûr de prendre des cours d’anglais. Cependant, au ...
Lire le rapport→
Contactez-nous

La nouvelle agence pour la Suisse romande du StudyLingua Group

L’organisateur de voyages linguistiques Aventure Linguistique, qui était auparavant situé à Nyon, a rejoint le ...
Lire le rapport→
L'équipe

4 destinations pour échapper à l’hiver

Apprendre l’italien à Taormine, Italie Si vous souhaitez apprendre l’italien en hiver et profiter d’une ...
Lire le rapport→
Nach oben scrollen
Cookie Consent mit Real Cookie Banner